Le prix littéraire du roman ado : qui sont les gagnants ?

Dans le cadre du Festival du Livre et de la Jeunesse RAMDAM, 13 collèges du Haut-Rhin ont mis la main à la pâte pour la réalisation d’un guide de lecture intitulé « Vas-y la lecture ! ». Un guide-conseil ludique et attrayant, écrit par des collégiens pour des collégiens, grâce auquel ces derniers proposent à d’autres jeunes leurs critiques et leurs résumés des romans préalablement sélectionnés par un comité de lecture. Ce guide est diffusé après édition très largement sur le département (4500 exemplaires), notamment dans les collèges et est aussi distribué durant le festival RAMDAM.

L’objectif est principalement de promouvoir la lecture auprès des adolescents en développant des actions de lecture dans le cadre scolaire, à travers le débat et la rédaction de critiques littéraires. Ce projet permet aux jeunes de se constituer en jury et d’élire leur roman préféré.

Le point d’orgue de ce projet était l’élection du roman ado préféré par les collégiens le 12 mars derniers. Les collégiens avaient sélectionné en amont les livres en compétition pour ce prix littéraire : cinq pour chaque catégorie (6-5ème et  4-3ème). Ces collégiens ont rejoint avec leurs professeurs la salle de cinéma Gérard Philippe de Wittenheim pour participer à un débat littéraire, orchestré et animé par la médiatrice du livre de la ville de Wittenheim Messa SALZMANN. Après un débat riche, animé, controversé, argumenté, le vote individuel et anonyme final a donné l’avantage à deux romans : Caïd d’un soir, d’Hubert Ben Kemoun (édition Rageot) et Comment bien rater ses vacances, d’Anne Percin (éditions Rouergue).

Merci à tous les collèges participants pour 2012/2013 :

  • 10 collèges pour la réalisation du guide lecture :

Joliot Curie et Pagnol de Wittenheim, Zola de Kingersheim, Gambetta de Riedisheim, François Villon, Mulhouse, Pflimlin de Brunstatt, Hugstein de Buhl, Wolf de Mulhouse, Ecole des Missions de Blotzheim, l’Institution Champagnat Issenheim.

  • Se rajoutent pour le prix littéraire : Krafft de Pfastatt, Nonnenbruch de Lutterbach, Schoelcher d’Ensisheim et la classe ULIS du Lycée Rebberg.

 

facebook marketing